Le Brest de… Christian Quiviger

Christian Quiviger, cinquante ans, a toujours vécu à Brest où il est professeur d’aïkido et président de l’Aïkido club du Ponant. Il parle de l’image qu’il a de sa ville.

Depuis quand êtes-vous à Brest ?

J’ai cinquante ans donc depuis cinquante ans, j’ai toujours vécu à Brest mais je me déplace presque tous les week ends pour des stages et des démonstrations d’aïkido.

Quel image avez-vous de cette ville en tant que Brestois d’origine ?

J’ai une vision assez positive de ma ville. Après quelques périples à l’étranger et à Paris, je suis revenu ici et j’ai pu voir la ville de Brest évoluer au fil du temps notamment ces dernières années. Comme aujourd’hui sur la plage avec le Vendredi des Sports qui se passe chaque année depuis vingt-cinq ans. Il y’a aussi des lieux incontournables comme les Capucins et la ville a aussi mis en place des activités dans les cités et des aires de jeux pour enfants. On voit vraiment que chacun fait un effort pour que la ville de Brest devienne de plus en plus attrayante.

Quels sont les autres avantages de Brest ?

Je dirai l’évolution, le paysage, la culture et l’activité de la ville

Quels sont les inconvénients de Brest ?

C’est difficile à dire, je dirai que le principal inconvénient est l’éloignement de Paris ou d’autres villes par exemple, devoir toujours prendre le train, l’avion. Les trajets en train sont très longs mais je me doute que c’est impossible à changer. Par contre maintenant il y’a de plus en plus de lignes aériennes qui se développent au départ de Brest et ça me sauve la vie !

Enfin comment pouvez-vous décrire Brest ?

Les gens se connaissent tous et sociabilisent rapidement donc c’est un petit village dans une grande ville.

Propos recueillis par Melody FASQUELLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *